Le site du Groupe Rodolphe et de l'ancien carreau minier de potasse Rodolphe.
Le site du Groupe Rodolphe et de l'ancien carreau minier de potasse Rodolphe.

Accueil > Zoom > Rénovation d'un tracteur Deutz

Zoom

Trois engins, un tracteur

La rénovation des machines utilisées au fond des mines de potasse est l'une des activités du groupe Rodolphe. Zoom sur la remise en état de marche d'un tracteur Deutz.

Le Groupe Rodolphe a récupéré trois exemplaires d'un tracteur sur pneus Deutz, dans des états divers, utilisés au fond au début des années 60. But de l'opération, remettre en état un engin, en se servant des trois machines.


Pendant plusieurs mois plusieurs membres de l'association se sont donc attelés à démonter entièrement l'un des exemplaires, à récupérer des pièces sur les deux autres.

Une description du tracteur
 
Le tracteur Deutz a deux roues motrices non directrices et deux roues directrices non motrices. Son poste de commande est enfermé dans une cabine qui abrite le conducteur des obstacles extérieurs.


La construction est monobloc, sans véritable châssis. Le moteur diesel antidéflagrant est situé entre les deux trains de roues. La boîte de vitesse et le pont sont situés à l'arrière du moteur.

Le travail du Groupe Rodolphe a fini par porter ses fruits puisque un tracteur Deutz circule à nouveau.
 
"Notre ambition est d'y accrocher une remorque de transport pour personnel" explique Maurice, l'un des mécaniciens du groupe. Avec lui, des diesélistes, des peintres, des électriciens sont aussi intervenus pour la remise en état de l'engin.


Et de donner des explications : "J'ai vu ce tracteur pour la première fois en 1964, à Amélie. C'était le premier engin à moteur diesel qui servait au transport du matériel. Avant on utilisait des plateaux à chenillettes à moteur électrique alimentés par câble. Il fallait constamment débrancher le câble et le rebrancher plus loin".


Pour mener à bien leur mission, les ntervenants ont eu à leur disposition divers documents techniques présentant les pièces du moteur ainsi que les instructions de service et d'entretien.

Les documents concernant le tracteur donnent quelques explications sur le contexte ayant amené à l'élaboration et l'utilisation de ce tracteur.


"Les transports au fond ont toujours constitué un goulot d'étranglement et l'une des difficultés d'amélioration de la productivité. Leur mécanisation est récente. Le premier engin autonome essayé fut le tracteur Berry. Extrapolation d'un engin agricole, trop fragile, il n'eut pas de suite".


Le tracteur Deutz constitua la deuxième tentative : "Le succès qu'a connu au jour le chariot à fourche incita à adjoindre à ce tracteur une possibilié de gerbage. Cela explique la conception de cet appareil".


Le tracteur a été conçu pour le remorquage de plate-formes à matériel ou de remorque personnel est doté d'une fourche élévatrice (gerbeur) pour la manipulation et le transport de charges. Un treuil hydraulique lui est adapté. Une prise de force permet d'entraîner des engins adaptables(pompe à incendie..)

Le moteur


Le tracteur devant être un engin autonome dans des mines grisouteuses, le choix a porté sur un moteur diesel antidéflagrant, à trois cylindres, quatre temps, avec chambre de précombustion, à refroidissement à eau et lavage des gaz d'échappement.


Mais finalement, à l'usage, ce Deutz sur pneus, de type GSA 3 M-514 manquait de puissance, "Il était nul dans les pentes". Peu stable, "il se renversait comme un rien".  Avec un rayon de braquage minimum de 7 mètres, les manoeuvres se sont vite révélées problématiques. Il a rapidement fait place au Flexitrack Joy qui est arrivé dès 1966.

 

Le Deutz a été alors employé à des diverses tâches ponctuelles, dont le dévidage et l'accrochage des câbles dans les galeries.

 

Agenda 2017

24 janvier : Histoire des mines de Kali Sainte Thérèse

14 mai : Visites guidées de 14h à 18h (dernier départ vers 16h)

11 juin : KALISTOIRE 4e édition de la fête de l'histoire, des colectionneurs, artistes et associations du bassin potassique

25 juinVisites guidées de 9h à 18h (dernier départ vers 16h)

09 juillet : FÊTE DU PATROINE INDUSTRIEL - Visites guidées de 9h à 18h (dernier départ vers 16h)

23 juillet : Visites guidées de 9h à 18h (dernier départ vers 16h)

06 août : Visites guidées de 9h à 18h (dernier départ vers 16h)

20 août : Visites guidées de 9h à 18h (dernier départ vers 16h)

03 septembre : Visites guidées de 9h à 18h (dernier départ vers 16h)

16 et 17 septembre: JOURNÉES EUROPÉENNES DU PATRIMOINE - Visites guidées de 9h à 18h (dernier départ vers 16h)

Actualité

Retrouvez dès à présent sur notre blog toute l'actualité du Groupe Rodolphe. LIEN

Web TV

Rejoignez la web TV du Groupe Rodolphe. LIEN

Boutique

Livres, T-shirts, objets de collection, cartes postales : découvrez notre boutique. ICI

Nous joindre

Association Groupe Rodolphe
Rue de Guebwiller

68840 Pulversheim

Téléphone : 03 89 48 86 54 (uniquement le mercredi)

Portable : 06 27 70 63 43

contact@carreau-rodolphe.com

Nous trouver

Coordonnées GPS

lat = 47.846661152209926

lon = 7.281403541564941

Accéder au carreau

L'accès au site est chose aisée, il suffit de suivre les itinéraires qui mènent à l'Ecomusée d'Alsace ou/et au Parc du Petit Prince.

Depuis Colmar : Prendre la D83 en direction de Belfort. Sortie Ecomusée

Depuis Belfort : Prendre la D83 en direction de Colmar puis sortie Ecomusée ; ou prendre en direction de Mulhouse par l'autoroute, puis se reporter aux indications de la ligne ci-dessous.

Depuis Mulhouse : Prendre la D430, en direction de Guebwiller. Sortie Ecomusée

Immanquable !

Le site de la mine Rodolphe se trouve au bord de la route qui relie les villages de Pulversheim et de Bollwiller. Il est immanquable vu la taille des bâtiments et les points de repère que sont les chevalements et le château d'eau qui se dressent sur le carreau même.

Google Maps

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Association Groupe Rodolphe