Le site du Groupe Rodolphe et de l'ancien carreau minier de potasse Rodolphe.
Le site du Groupe Rodolphe et de l'ancien carreau minier de potasse Rodolphe.

Accueil > Zoom > Pierre de Retz

Zoom

Pierre de Retz

Né le 10 novembre 1876 à Marseille, Pierre de Retz de Servies est issu d’une famille de vieille noblesse du pays de Gévaudan.
 
Après des études chez les Dominicains, il entre à l’Ecole Polytechnique, puis en 1900 à l’Ecole des Mines de Paris.


Il commence sa carrière dans les mines de Béthune, comme ingénieur du fond, de 1903 à 1914. A la déclaration de guerre, il n’est pas mobilisable car il a 38 ans et 2 enfants. Mais en 1915 son frère cadet est tué sur le front. Il s’engage alors comme capitaine d’artillerie. A la fin de la guerre, encore mobilisé, il s’occupe brièvement des Mines de la Sarre.


Démobilisé en 1919, le gouvernement lui propose la direction générale technique des Mines de Potasse mises sous séquestre. Il vient de signer un bail de 17 ans aux MDPA qu’il va marquer de sa personnalité hors du commun.


Choisi pour ses compétences techniques mais aussi pour son attachement viscéral à la République, un paradoxe pour ce grand aristocrate ; il va devenir comme le dit Yves Frey, l’ « instituteur du Bassin Potassique », au sens des instituteurs, hussards de la République.


IIl va en effet se voir investi d’une mission quasi-missionnaire, prêcher la République à une population qui ne la connaissait presque pas, puisqu’on sortait de près de 50 ans de régime allemand, et faire des Mines de Potasse une grande entreprise industrielle d’Etat, cas unique à cette époque. Après l’arrivée massive des immigrés polonais dans le bassin, il n’aura de cesse également de les intégrer à la République.


Lorsque les Mines deviennent Domaniales en 1921, il en sera le premier Directeur Général.
Il va mettre en œuvre un programme de remise en ordre des Mines qui en avaient bien besoin au départ des Allemands : des méthodes d’exploitation dangereuses, inefficaces, conduisant en outre à des pertes de gisement importantes. Le plan portant sur une période de 10 ans, prévoyait le doublement de la capacité d’extraction, le triplement de la capacité de traitement des fabriques ainsi que la construction des cités minières et des œuvres sociales.


Tout cela s’est évidemment réalisé conformément aux plans.

Pierre de Retz en est le penseur, le maître d’œuvre, suivant les réalisations dans le moindre détail.


Un des chefs d’oeuvre de ces réalisations est bien entendu l’église Sainte-Barbe construite à Wittenheim (photo ci-contre), voulue par Pierre de Retz, conçue par Georges Debut, architecte en chef des MDPA.


Georges Debut qui sera son baron Haussmann, si l’on veut bien considérer que quelque part, Pierre de Retz aura été le Napoléon III du Bassin Potassique.


En 1936, à l’avènement du Front Populaire, la CGT demande le départ de Pierre De Retz, qu’elle attaque très durement. Il est le patron tout puissant qu’il faut abattre, et tous les moyens sont bons. Paul Ramadier, qui assure la tutelle des Mines, en tant que sous-secrétaire d’Etat aux Mines, Electricité et Combustibles, cède aux pressions de la CGT.


Pierre De Retz quittera les MDPA et poursuivra pendant quelques années, des
activités de conseil pour différentes sociétés, tout en continuant à suivre attentivement les affaires des Mines de Potasse d’Alsace.


Il est décédé à Paris le 19 juin 1962.

La consultation des nourissons, l'une des oeuvres sociales des Mines instaurées par Pierre de Retz. La consultation des nourissons, l'une des oeuvres sociales des Mines instaurées par Pierre de Retz.
Pierre de Retz
Un aperçu de l'oeuvre de Pierre de Retz, premier directeur général des MDPA.
Pierre-De-Retz.PDF
PDF Fichier [471.0 KB]

Agenda 2016

24 janvier : Histoire des mines de Kali Sainte Thérèse

 

Actualité

Retrouvez dès à présent sur notre blog toute l'actualité du Groupe Rodolphe. LIEN

Web TV

Rejoignez la web TV du Groupe Rodolphe. LIEN

Boutique

Livres, T-shirts, objets de collection, cartes postales : découvrez notre boutique. ICI

Nous joindre

Association Groupe Rodolphe
Rue de Guebwiller

68840 Pulversheim

Téléphone : 03 89 48 86 54 (uniquement le mercredi)

Portable : 06 27 70 63 43

contact@carreau-rodolphe.com

Nous trouver

Coordonnées GPS

lat = 47.846661152209926

lon = 7.281403541564941

Accéder au carreau

L'accès au site est chose aisée, il suffit de suivre les itinéraires qui mènent à l'Ecomusée d'Alsace ou/et au Parc du Petit Prince.

Depuis Colmar : Prendre la D83 en direction de Belfort. Sortie Ecomusée

Depuis Belfort : Prendre la D83 en direction de Colmar puis sortie Ecomusée ; ou prendre en direction de Mulhouse par l'autoroute, puis se reporter aux indications de la ligne ci-dessous.

Depuis Mulhouse : Prendre la D430, en direction de Guebwiller. Sortie Ecomusée

Immanquable !

Le site de la mine Rodolphe se trouve au bord de la route qui relie les villages de Pulversheim et de Bollwiller. Il est immanquable vu la taille des bâtiments et les points de repère que sont les chevalements et le château d'eau qui se dressent sur le carreau même.

Google Maps

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Association Groupe Rodolphe